QUE DOIVENT FAIRE LES ALGERIENS POUR METTRE FIN A LA PENURIE DU GAZ DE BUTANE ?
By administrator On 12 fév, 2012 At 03:31 | Categorized As Actualités, Non classé, Politique | With 0 Comments
Par Khali Moh
Youcef Yousfi ministre de l’Energie et des Mines vient de sortir du silence selon les informations rapportées dans un article du quotidien de Liberté, il déclare : « La situation en ce qui concerne le gaz butane est redevenue normale. La météo s’améliore, cela nous permet d’approvisionner également la population avec …l’ouverture des routes qui restaient encore bloquées ».

Il ajoute plus loin : « “la situation reste effectivement difficile à cause des conditions météorologiques exceptionnelles. Nous avons eu quelques difficultés en matière de consignation des ports, notamment à Arzew où l’on charge le produit, et quelquefois même au port d’Alger. Nous travaillons jour et nuit pour normaliser la situation, ».

Nous relevons beaucoup de contradictions dans ces déclarations, je pense que nous avons à faire à un ministre très mal informé, d’un côté il déclare que la situation devient normale, de l’autre il avoue que la situation reste difficile, il dit encore travailler jour et nuit tout en signalant la consignation des ports d’Alger et d’Arzew, cela veut dire qu’ils n’ont pas reçu le butane en quantité suffisante, comment travailler jour et nuit si on ne reçoit pas le butane par les ports ?

Il ajoute encore que c’est le blocage des routes qui les a empêchés de mettre à la disposition des citoyens le gaz butane. Notre ministre ne nous a pas expliqué pourquoi ils n’ont pas répondu à la demande des citoyens dans les localités non touchés par le bocage des routes, peut être il ne veut pas avouer le manque de gaz butane bien que le pays se classe comme premier ou deuxième pays exportateur de butane propane dans le monde, la photo apporte la preuve du contraire de ce que déclare sans pudeur un ministre de la république.

Je pense que tout cela est du bla bla, la question qu’il faut se poser est que faire pour mettre fin à cette pénurie de butane qui frappe le pays à chaque hiver ? La réponse est simple, ne pas répondre favorablement à l’invitation d’aller aux bureaux de vote, répondre positivement à leur appel c’est accepter de subir les pénuries de gaz butane, c’est accepter de garder Ouyahia, Belkhadem, Ould Abbes, Benbouzid, Daho Ould Kablia, …. Et toute la racaille qui se moque des citoyens.

Boycotter les élections est le meilleur moyen disponible en ce moment pour mettre fin définitivement aux pénuries de gaz butane, boycotter les élections c’est les discréditer devant l’opinion publique nationale et internationale, boycotter les élections c’est pousser les incompétents à la porte, boycotter les élections, c’est leur couper la rente pétrolière, boycotter les élections c’est aussi libérer le pays, boycotter les élections c’est l’occasion de se débarrasser du régime, boycotter les élections c’est surtout une affaire de dignité.

About -

Laisser un commentaire

You must be Logged in to post comment.