Le local du siège du SNAPAP/CGATA mis sous scellés arbitrairement à Alger
By administrator On 5 déc, 2019 At 03:18 | Categorized As Actualités, Communiqués, Infos_show | With 0 Comments

SCELLES

Le SNAPAP dénonce la fermeture et la mise sous scellés de son siège sis au lot n°78, 1er étage, cité BOUSHAKI, commune de Bab Ezzouar sous couvert de tapage par décision émanant du  Wali (préfet) d’Alger en date du 03-12-2019.

La dite décision affichée sur la porte,  précise,  cependant qu’il y avait déjà une décision prise le 27-11-2019 qui portait fermeture du dit siège pour des « activités non autorisées »,  c’est à dire des réunions alors que cela se déroulait dans un local privé. La décision affichée annule la précédente faite le 27-11-2019 pour introduire un autre motif qui est le soi disant bruit crée. Cela dans une vaine tentative pour faire croire que ce qui a gêné n’est pas  tant notre activité de syndicat autonome qui s’est inscrite depuis le début dans le cadre du HIRAK aux cotés du peuple Algérien mais le  supposé bruit (qui n’a jamais existé).

Le SNAPAP rappelle qu’il a eu à vivre la fermeture administrative de son local sis à Dar el Beida en 2012 comme il a vécu les pressions sur les bailleurs de location pour les pousser à rompre le contrat de location et ce quelque soit la nature et le lieu du siège.

Le SNAPAP dénonce ce énième déni du droit et ce recours à l’arbitraire pour faire taire les voix qui dérangent. Le SNAPAP restera fidèle à ses principes quelque soit les sacrifices que cela exigera.

                           Le président de la CGATA

                Malaoui rachid

About -

comment closed