EL WATAN bénéficiaire d’une publicité publique ?
By administrator On 22 oct, 2019 At 06:00 | Categorized As Actualités, Economie, Infos_show | With 0 Comments

sh

Le journal d’El Watan qui ça fait des années est privé de publicités publiques et même de celles des gros annonceurs privés comme les  opérateurs de la téléphonie a été hier l’heureux destinataire d’une annonce de deux pages de la part de SONATRACH.

Vous devinez facilement pourquoi SONATRACH ait daigné s’adresser à El Watan, journal « Indépendant » et d’  « opposition » pour communiquer sur les contrats pétroliers ?

Car, il s’agit de convaincre les lecteurs des autres journaux dis indépendant qui sont critiques vis-à-vis du projet de la loi sur les hydrocarbures et battent le pavé pour dire non à la dilapidation des richesses nationales.

Souvenez-vous dimanche 13 octobre quand des marées humaines sont sorties dans la rue et ont encerclé le siège de l’assemblée nationale alors que le projet de loi était encore en discussion au niveau du conseil des ministres.

Aujourd’hui, le projet de loi tant décrié est en examen en commission à l’assemblée nationale.

Avec cette publicité, il est clair que le pouvoir ait découvert les vertus de la communication pour convaincre sur les contrats pétroliers.

Quant au contenu de la publicité en question, SONATRACH dans un passage mis en gras révèle :

«  Ce bilan montre que la part revenant aux partenaires étrangers n’a jamais atteint les 49 % de la production totale, bien plus, celle-ci varie entre 14 et 23 % »

Cela signifie que la compagnie nationale SONATRACH peut donner encore plus aux multinationales et n’atteindre que 49 % , taux qui est un seuil admis dans la loi des 49/51 %.

Ghalem BOUHA

 

About -

comment closed