Oran, acte 34 : Plus de maturité et de plus de vision politique !
By administrator On 12 oct, 2019 At 04:42 | Categorized As Actualités, Infos_show | With 0 Comments

danse

Tout le monde avait cru que les discours insultants, menaçants et méprisants du chef d’Etat-major alimentaient le Hirak et constituaient en quelque sorte le carburant de la contestation.

Or, cette semaine, le chef de l’armée n’a commis aucun discours et pourtant…

Les oranais sont sortis en nombre et en qualité et ce qui a été merveilleux pendant cette 34° journée de la révolution ce sont les slogans de plus en plus élaborés et radicaux : Des slogans courts, précis et concis nimbés d’humour corrosif.

De plus et avec le retour des étudiants et des nombreux autres jeunes, le Hirak pour bien signifier son pacifisme face aux arrestations et à la violence policière s’exprime avec ces chants aux tons et airs très mélodiques faciles à répéter et à apprendre.

Comme aux temps de la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud, les femmes et les hommes allient le chant et la danse au tempo de la derbouka qui refait surface dans les marches pour dire leurs refus du système, des élections et du régime militaire.

De semaine en semaine, le Hirak gagne en maturité et en qualité.

Cette 34° journée du Hirak a montré le peuple algérien est conscient politiquement et il se sait où il veut aller !

Ghalem BOUHA

About -

comment closed