QUI PEUT SAUVER DELLADJ Salsabil ?
By administrator On 11 sept, 2019 At 06:47 | Categorized As Actualités, Communiqués, Droits de l'homme, Infos_show | With 0 Comments

salsabil

COMMUNIQUE LADDH ORAN

La petite Salsabil âgée de deux ans vit le calvaire depuis sa naissance car elle est atteinte d’une malformation congénitale de naissance, le spina bifida,  une espèce de gros bouton à la base de son dos, responsable de paralysie et d‘incontinence (elle ne peut faire ses besoins qu’à l’hôpital). Elle nécessite une lourde intervention chirurgicale qui ne peut se faire en Algérie malheureusement.

Ses parents endurent bien sur le calvaire avec elle surtout que socialement ils sont loin d’être fortunés et vivent actuellement séparés car leur habitation de fortune a été détruite.

Bien que le Wali ait rendu visite et promis son intervention, la dernière rencontre de son père Mohamed avec le protocole du Wali d’Oran    en date du  Mardi 4 septembre 2019  n’a rien ramené de nouveau. Il faut ajouter ici que la Wilaya avec l’aide de la DSP d’Oran avait transmis le dossier de la petite au ministère de la santé mais lors du déplacement du père en date du 26 Aout 2019 au dit ministère il lui a été répondu que le dossier a disparu donc en fait la solution a disparue.

De plus après que son cas ait été porté à la connaissance de l’opinion publique des donateurs vivants à l’étranger se sont proposés pour prendre en charge tous les frais mais malheureusement la famille a subi pas moins de sept (7) refus de visa (France, Espagne) alors qu’il aurait été plus logique et humain de demander des garanties pour appliquer les consignes de ses deux pays en matière de soins médicaux et ainsi permettre à la jeune Salsabil et à ses parents une vie moins douloureuse de tous les points de vue.

Le bureau d’Oran de la LADDH estime qu’il est du devoir de l’Etat de prendre en charge cette petite fille car il est de son devoir d’assurer les conditions matérielles, scientifiques et financières au pays même et quand ce n’est pas possible de faire appel à la prise en charge médicale.

 Oran le 11-09-2019                                                                   P/ le bureau d’Oran

                                                                                                  Kaddour CHOUICHA

 

About -

comment closed