Oran, acte 25 : Visite du plus grand drapeau du monde à Oran
By administrator On 9 août, 2019 At 06:16 | Categorized As Actualités, Infos_show | With 0 Comments

drapeau geant

Sous une chaleur de 36 degré à l’ombre et un soleil qui tape la boite crânienne à la verticale, le Hirak s’ébranle doucement et surement de la place du premier novembre à 14 heures précises et d’entrée de marche, les oranais entament une chanson improvisée  » RND, FLN, HOUKOUMA, BARLAMANE, YATNAHAOU GÄA ! » (RND, FLN, Gouvernement et Parlement, partez tous).

Dans une joie festive, le Hirak avance lentement et par étapes. Arrivé, au niveau du siège de la mairie, Bd Emir Aek, Boukhatem Noureddine reçoit une salve de « degagisme », lui qui parait-il est à la Mecque avec son SG Fakha et le chef de Daira d’Oran malgré la rumeur qui a circulé comme quoi il serait sous une ISTN et le passeport retiré ?

Deuxième étape, le siège du FLN, un peu haut est pris d’assaut par de jeunes hirakistes et tout de suite l’emblème amazigh est affiché ostentatoirement  tout en haut avec le drapeau national et palestinien, histoire de dire que les algériens sont libres d’arborer les signes et symboles qu’ils jugent utiles et que personne ne leur dicte la marche à suivre en matière d’identité culturelle et nationale.

Plus loin, au niveau de la place des Victoires, un autre groupe se forme en attendant ceux de la place du premier novembre quand soudainement arrive un véhicule d’Alger qui stationne en déployant  le plus grand drapeau du monde formé des 48 wilayas d’Algérie et des que le plus gros des troupes sont là, l’emblème nationale est étalé  sur plus de 120 mètres et porté par plus de 100 hirakistes.

A titre d’information, ce drapeau confectionné par des hirakistes algérois est en train de faire le tour de toutes les wilayas d’Algérie. Ce vendredi c’est la chance d’Oran !

Et, du coup, le Hirak prend une toute autre forme plus festive et plus revendicative sans oublier que Karim YOUNES a eu droit à quelques sobriquets gentils : « Chyat el issaba Karim YOUNES ».

Ghalem BOUHA

 

About -

comment closed