Qui a tué Kamel Eddine FEKHAR ?
By administrator On 28 mai, 2019 At 02:55 | Categorized As Actualités, Droits de l'homme, Infos_show | With 0 Comments

kamelllllllllllllllllllllll

 Kamel Eddine FEKHAR est il mort ou a-t-il été tué? -

Qui est ce Wali qui menace depuis longtemps tous les militants et activistes à Ghardaïa? -

Qui est ce procureur général qui se joue de la vie des citoyens à Ghardaïa? -

Qui a décidé de la mettre en prison sans que personne ne puisse savoir pour quel motif? -

kamel2

Qui l’a laissé pourrir en prison? – Qui lui a refusé les soins nécessaires lui qui avait déjà été usé par de précédentes grèves de la faim dans les geôles du pouvoir Algérien? – Qui a entravé même le travail de son avocat en faisant de sorte de lui lier les mains en utilisant le contrôle judiciaire trois fois par semaine au niveau de Ghardaïa pour quelqu’un qui habite à Alger? – Quel est ce ministère de la justice qui laisse faire de tels actes criminels en regardant ailleurs? Mais nous sommes aussi complices pour avoir choisi de protester mollement devant de tels actes qui peuvent toucher tout le monde sans oublier déjà qu’il y a un autre militant en grève de la faim à Ghardaïa, en l’occurrence Mr Hadj Brahim AOUF ainsi qu’un prisonnier politique en grève de la faim, en l’occurrence Mr BENAOUM Ahmed à Relizane. Peut être des centaines d’autres qui croupissent dans ces prisons de la honte qu’aucun Algérien n’a le droit de visiter. La LADDH exige qu’une enquête soit menée par des personnalités indépendantes pour répondre à toutes les questions posées et pour que soit traduit en justice les commanditaires et les exécutants. Elle demande que soit prise dés maintenant des décisions de suspension les concernant car la stratégie qui a été adoptée est claire et les dépassements et les abus de pouvoir aussi. La LADDH qui avait émise une pétition-engagement, malheureusement la veille de cette annonce, tout en s’inclinant à la mémoire du défunt, insiste sur la nécessité de défendre ceux qui risquent de mourir maintenant sinon tout notre combat pour sauver l’Algérie des griffes de ce régime ne peut mener loin. Seul un engagement clair, pas seulement des protestations, peut faire changer les choses. Nous espérons voir les citoyens et citoyennes montrer clairement leur refus total de cette dictature.

Oran le28-05-2018 P/ le bureau national le Vice-président Kaddour CHOUICHA

About -

comment closed