LE BRUISSEMENT DES BOTTES COMMENCE  A RUGIR DANS LE CIEL ALGÉRIEN : LES ALGÉRIENS FACE A GAID SALAH !
By administrator On 6 avr, 2019 At 08:33 | Categorized As Actualités, Editorial, Infos_show | With 0 Comments

grande poste

Interdiction de rassemblements, arrestations  des journalistes, blocage de l’autoroute,  empêchement  des militants à manifester, agressions des manifestants à l’arme blanche et agressions des militantes femmes, ce sont des signes qui ne trompent pas.

Ces actions finement menées ici et là pour ne pas éveiller les soupçons mais une fois mises bout à bout, elles prennent forme et révèlent   un véritable plan de déstabilisation de la révolution pacifique naissante.

Empêchement des militants à manifester

Depuis quelques vendredis déjà, de nombreux militants et personnalités politiques ont été chassés des manifestations. Au début et naïvement, nous avions cru que le peuple les a chassés et qu’il ne voulaient pas d’eux mais avec les deux cas de Larbi AIT MOKRANE à Alger et Said SAADI à Bejaia dans son fief,  la couleuvre était trop grosse pour passer.

Embarquement des syndicalistes devant le siège national  de l’UGTA

Comme, tous les samedi, les syndicalistes organisent devant la maison du peuple, un sit-in pour réclamer le départ du SG SIDI SAID mais aujourd’hui des dizaines d’entre-eux ont fait l’objet d’arrestations par les forces de l’ordre.

Les féministes dans les marches

Femmes et hommes ont commencé à marcher depuis le 22 février, ensemble et le monde entier était ébahi par la prise de conscience des algériens. Nous avons vu avec nos propres yeux de belle femmes et jeunes filles habillées en jean moulant marchant au milieu des supporters du foot et que ces derniers ne les regardaient même pas tant ils étaient heureux de crier leurs colères contre le pouvoir.

Et, subitement, des jeunes agressent des féministes sans raison. Ça sent la manipulation !

Agression à l’arme blanche

Hier à Alger, à la sortie du tunnel des facultés, soudainement cinq malfrats sortis de nulle part agressent au couteau des centaines de manifestants comme si ces délinquants n’avaient rien à faire que de venir jouer du cran d’arrêt face aux marcheurs ?

Blocage de l’autoroute

D’aucuns se demandent d’où émane l’ordre de bloquer l’autoroute au niveau de Dar El BEIDA pour empêcher les citoyens à rejoindre Alger comme si le général BELKECIR de la gendarmerie nationale pouvait à lui seul prendre une telle initiative ? Cette décision ne pouvait venir que haut commandement de l’armée.

Arrestation de Meziane ABBANE

Comme en 2014, le journaliste et militant Meziane ABBANE a été embarqué manu-militari au commissariat et libéré quelques heures après.

La grande poste :

Aujourd’hui samedi, un rassemblement des artistes a été empêché.

En raison de ces éléments constatés, il semble aujourd’hui évident que la volonté de ceux qui décident aujourd’hui est d’une part  de limiter les actions de protestation aux seuls vendredis et d’autre part torpiller le mouvement par diverses actions de divisions et de diversions.

Or, aujourd’hui, le monopole du pouvoir est entièrement entre les mains du général GAID Salah.

Le mouvement populaire actuel doit agir en prenant en compte cette donnée nouvelle et importante car c’est pour la première fois que le peuple se retrouve face à face avec l’armée.

Mais, comme a dit le peuple : »Wallah koul youm massira (Tous les jours une marche)

Ghalem BOUHA

About -

comment closed