Confédération Générale Autonome des Travailleurs en Algérie – CGATA et SNAPAP
By administrator On 13 mar, 2019 At 08:59 | Categorized As Communiqués | With 0 Comments

malaaaaaaaaaaaaa

C O M M U N  IQ U E

ALGER LE 12/03/2019

Le secrétariat national  du  syndicat national autonome du personnels de l’administration public affilier a la   CGATA a appris, comme tous les Algériens(es), les décisions prises,        paraît- il, par le président de la république. Ces mesures, si elles rejettent le cinquième mandat qui a été l’humiliation de trop pour le peuple, ne peuvent être considérées comme une       réponse à ceux et celles qui sont mobilisés depuis des semaines pour crier haut et fort leur désir d’une rupture radicale avec le système. Ces mesures  impliquent automatiquement une rallonge arbitraire et scélérate  du mandat présidentiel ainsi qu’un temps de répit pour le régime Algérien -au abois et pris au dépourvu par le formidable soulèvement pacifique du peuple algérien- pour créer des diversions et  muer sous une autre forme.

Les clans du régime semblent avoir fait la paix sur le dos du peuple, preuve en est  la doublure imposée au premier ministère. Nul doute que les deux clans envisagent d’utiliser ce qu’ils ont toujours fait c’est-à-dire la répression pour empêcher le peuple d’acquérir son indépendance.

L’option de la conférence nationale menée par les institutions illégitimes du régime (Présidence, Gouvernement, Conseil Constitutionnel, etc.)  a pour tâche d’attirer tous les partis politiques pour créer la concurrence entre eux en espérant faire rejaillir cela sur la population et ainsi casser l’homogénéité du peuple qui a été la seule et singulière force.

Les derniers retournements de veste constatés dans les différentes structures et instances montrent qu’ordre a été donné pour se replacer afin d’éviter de perdre l’Etat profond façonné par les services depuis plusieurs années. C’est pourquoi nous devons refuser cela en restructurant les instances maintenant  de façon à les enlever des mains des services. Ces différents appareils (syndicat, association, bâtonnat, etc.) comme nous devons exiger maintenant et pas demain l’application totale de la réglementation en matière:

  • D’enregistrement des organisations syndicales en particulier le SESS et la confédération à laquelle il est affilié la CGATA et de négocier avec les syndicats le projet du code de travail
  • De remise des agréments aux associations bloquées tout en abrogeant l’actuelle l oi scélérate sur les associations
  • D’aider et de soutenir la constitution de syndicat d’avocats, de magistrats, d’étudiants, etc,  afin de permettre à toutes les catégories de jouer leur rôle de contre pouvoir.

Le Bureau national du SNAPAP  CGATA réitère son appel aux TRAVAILLEURS et TRAVAILLEUSES  afin qu’ils renforcent les marches, que ce soit celle du vendredi 15 Mars                           2019

Le président de la CGATA

Mr MALAOUI RACHID

 

 

                                                                                                                                

 

 

 

 

About -

comment closed