Personnalités nationales représentants le Hirak : Pas de chèque en blanc, tout le monde passe au vote !
By administrator On 13 mar, 2019 At 03:38 | Categorized As Actualités, Infos_show | With 0 Comments

h2

Ce n’est pas parce que, le système autoritarisme depuis 1962 a gelé, désertifié et meurtri le pays que les Femmes et les Hommes manquent en Algérie.

D’aucuns se posent posent la question de qui designer parmi les « personnalités » nationales si tant est qu’elles existent.

Or, aujourd’hui, le peuple est sorti dans la rue depuis le 22 février ensuite tous les jours que Dieu fait, des catégories sociales et professionnelles investissent la rue.

Si, le peuple doit designer ses représentants, ils ne peuvent être qu’élus a travers les structures de leurs organisations en excluant les associations, corporations et syndicats maisons, proches du pouvoir connus et reconnus sur la place et depuis longtemps.

Si l’on prend des exemples comme celui de Maitre Bouchachi ou Fodil BOUMALA qui sont des personnalités nationales et militantes reconnues, elles doivent chacune en ce qui la concerne se soumettre au votre de leurs pairs au sein des ligues des droits de l’Homme ou celui du barreau ou celui des journalistes.

Quant aux électrons libres comme BENBITOUR, lui aussi devra passer l’épreuve du scrutin avant d’être désigné tout comme Tabou qui est le chef d’un parti non-agrée ne sera pas automatiquement reconnu en tant que tel avant de prouver qu’il soit représentatif.

Le pouvoir diabolique et machiavélique essaie de reproduire au sein du Hirak son propre schéma de désignations.

Et, ce, sans, évoquer les milliers de jeunes anonymes de toutes les villes et régions d’Algérie qui sont en train d’émerger et qui sont à même de représenter le Hirak, mieux que quiconque.

Quant aux partis d’opposition, je pense que la rue a déjà donné le verdict en chassant Louiza HANOUNE de la marche le 01 et 8 mars.

Ghalem BOUHA

 

 

About -

comment closed