Lettre de Bouteflika : La dernière promesse et l’ultime mensonge !
By administrator On 11 fév, 2019 At 02:38 | Categorized As Actualités, Infos_show, Politique | With 0 Comments

menteur

Comme en 2011 lors du printemps arabe et face à la colère de la rue, Bouteflika avait trouvé l’astuce de lancer une large consultation menée par la commission BENSALAH-TOUATI- BOUGHAZI en invitant l’ensemble de la classe politique, les personnalités et la société civile pour donner leurs avis sur les reformes politiques pour approfondir et enrichir le processus démocratiques et l’Etat de droit.

L’on se rappelle que même l’honnête Abdelhamid MEHRI tombe dans le panneau en acceptant d’aller à la présidence donner son avis à une bande de loups sans scrupules.

Le résultat est connu : Moins de démocratie, plus d’autorité et violations répétitives de la constitution.

Bouteflika ne va pas déroger à cette règle, lui , qui a toujours menti au peuple algérien  comme c’était le cas à Setif.

Dans sa lettre publiée, hier par l’APS, Bouteflika récidive en promettant une conférence nationale et une révision de la constitution.

Cette fois ci, encore et encore, il va serrer les vis des libertés en brandissant le spectre des frontières et les dangers qui guettent l’Algérie.

Il semble qu’il y a comme une amnésie qui frappe la classe politique en Algérie car cette idée a été lancée déjà par Makri il y a un mois de cela et il y aura toujours des rigolos pour créer du courant d’air en participant à la grande messe de mystification du système.

Ghalem BOUHA

About -

comment closed