Urgent : Après l’assassinat à Annaba d’un étudiant africain, un autre congolais en règle refoulé à Oran
By administrator On 11 fév, 2019 At 12:33 | Categorized As Actualités, Communiqués, Droits de l'homme | With 0 Comments

migrants-algérie

URGENT
COMMUNIQUE LADDH Oran

Le refoulement collectif de migrants vient de reprendre. Le bureau d’Oran de la LADDH a appris que ce jour le Dimanche 10-02-2019 prés d’une soixantaine de migrants ont été refoulés à partir du centre situé à Bir El Djir.
Le Bureau d’Oran a été informé que parmi les migrants se trouve le jeune Giresse monsemvula de la république démocratique du Congo qui aurait été pris à partir de la cité universitaire C2 car il s’agit bien d’un étudiant. Ce jeune aurait subi ce sort car il s’occupait du sort des migrants qui se trouve à Oran ce qui n’a pas du plaire aux autorités. Les autorités Algériennes vont-elles demander aux futurs étudiants qui viendront de ne pas s’émouvoir du sort qui est réservé à d’autres étrangers qu’ils soient leur compatriote ou pas. Dans ce cas il faudra aussi demander à la diaspora Algérienne de ne plus parler des migrants Algériens dans les pays Européens.
Le comportement des autorités place les migrants dans une situation d’extrême précarité et c’est pourquoi on peut trouver des délinquants algériens qui s’attaquent à ces migrants (le cas récent de Annaba) car ils estiment que ces personnes n’ont ni droit ni protection.
Le Bureau d’Oran de la LADDH dénonce tout aussi bien le refoulement collectif que celui ayant visé un étudiant en règle.

Oran le 10-02-2019 P/ Bureau LADDH
Kaddour CHOUICHA

About -

comment closed