Ouyahia part en guerre contre des ennemis qu’il s’invente
By administrator On 1 déc, 2018 At 12:10 | Categorized As Actualités, Infos_show | With 0 Comments

ouyahia1

Internet et une répression policière avec discernement comme programme de développement de l’Algérie.

Ce n’est surement pas avec un discours pareil tenu devant les walis que Ouyahia va endosser le costume de président de la république.

Il semble que notre premier ministre ne dispose que d’un seul logiciel, celui des menaces et de l’arrogance. Il fonctionne avec un software périmé des années 80/90.

Même si certains cercles le donnent favori pour les prochaines élections présidentielles, Ouyahia ne sait pas tenir un discours rassembleur pour la circonstance car il a été formaté ainsi. Il demeure et restera éternellement un second voir un troisième homme de main chargé des basses besognes.

Alors que de nombreux ministères et hautes institutions de l’Etat ne disposent pas de sites internet ou que leur plateforme électronique sont en permanence  en cours de construction ou bien, elles sont truffées d’informations surannées et obsolètes, Ouyahia exhorte les walis à user des réseaux sociaux pour contrer des ennemis qu’il s’invente.

Sauf, que notre premier ministre ignore superbement que les wilayas, APC et différentes directions de l’exécutif usent et abusent déjà de pages Facebook depuis longtemps.

Mais que peut faire la page d’une wilaya qui publie l’inauguration d’un chantier avec youyous et trompettes devant des centaines d’autres pages de citoyens qui dénoncent les dysfonctionnements et les défaillances ou bien carrément les détournements des fonds publics ?

Que peut faire la page Facebook d’une wilaya quand les webmasters salariés se reposent chez eux après les heures de travail ou quand ils sont en week-end  et que des centaines d’internautes filment et photographient des faits au moment et des fois avant les événements ?

Ouyahia découvre aussi les nombreuses associations amies de l’administration financées et soutenues mais qui chôment à longueur d’année et qu’il souhaite réactiver.

Mais, trop tard, l’avenir est en marche, il  balayera tout sur son passage…..

Ghalem BOUHA

 

About -

comment closed