Poesie : Au mois de décembre, comme un air d’octobre 88 (Vidéo)
By administrator On 30 nov, 2018 At 08:03 | Categorized As Actualités, Arts/Culture, Infos_show, Vidéos | With 0 Comments

fodil

Djamel Rouani

Fodil Baba Ahmed,Mohamed Fodil Baba Ahmed, le père d' »El-Guellil », signature de la célèbre chronique « Tranche de vie » publiée par le Quotidien d’Oran,t décédé i à l’âge de 64 ans des suites d’une longue maladie,
Notre ami Fodil au premier et dernier congres du PAGS en 1991 montre tout son talent de poete populaire, la force du verbe, , de l’engagement militant pour une Algérie libre ; démocratique et sociale. Ecoutez mes ami(e)s. Appréciez l’art Un délice . Un régal.
Les poètes ne meurent pas
Abdelkrim Haouari

IBXzRrfIbMU

Oran est triste mes amis ce soir. Elle vient de perdre un morceau de son cœur, une partie de son âme, un fragment de son charme et de son élégance. Notre ami Fodil Baba Ahmed était tout cela à la fois pour Oran et plus encore. Il n’est plus de ce monde. Il nous a quitté ce soir pour son dernier voyage. Il est allé rejoindre ses amis Abdelkader Alloula, M’hammed Djellid.. Un homme pétri de talents à la fois manuels et artistiques. Un homme de tous les métiers, de tous les savoirs et de tous les arts. Chroniqueur, directeur technique au Quotidien d’Oran depuis sa création. imprimeur et éditeur. Il a réalisé la première édition du livre de feu El Hachemi Cherif : « Algérie et modernité; enjeu en jeu ». il a été membre dans plusieurs troupes de théâtre et aussi de musique et notamment de la troupe Ghiouane « Ahl diwane ». Il a été militant du Parti d’Avant Garde Socialiste. Repose en paix l’ami./

Abdelkrim Haouari

About -

comment closed