Regardez la violence de la gestion du football sur la ville d’Oran
By administrator On 29 nov, 2018 At 01:29 | Categorized As Actualités, Alert Corruption, Infos_show, Sport | With 0 Comments

MCO

MCO, ASMO : Deux grands clubs de la ville d’Oran, deux noms prestigieux, deux histoires, une seule faillite, une seule image de désolation.

Malgré les nombreux milliards de subventions alloués aux deux clubs au même titre que tous les clubs d’Algérie, ces deux sociétés sportives ou associations amateurs ont été incapables de réhabiliter leurs illustres locaux pourtant situés dans les plus belles artères de la ville d’Oran (Bd de la Soumam, ex Galieni pour celui d’El Djamyaa) et (Bd, ABBANE Ramdane, ex des Chasseurs pour celui du  Mouloudia).

asmo

Et, personne ne trouve à redire, ni les supporteurs, ni les conseils d’administration et ni les autorités. Tout, va bien, madame la marquise !

Tout le monde découvre la violence dans les stades et les autorités réagissent comme une vierge effarouchée  et comme, si, les raisons de la violence n’étaient pas connues, répertoriées et même encouragées.

La violence est encouragée par le pouvoir politique qui a toujours instrumentalisé les comités des supporteurs avec la complicité des présidents de clubs à apporter  le soutien aux quatre mandats de Bouteflika.

En retour, ce même pouvoir a fermé l’œil sur tous les dépassements de la loi, sur la corruption qui touche tous les sports et particulièrement le monde du football par le truchement des matchs truqués, l’achat des arbitres  et des joueurs et les différents détournements d’argent des clubs par les présidents eux-mêmes.

Les supporteurs, si jeunes qu’ils soient ne sont pas dupes. Quand, ils constatent les magouilles, ils réagissent à leurs manières, ils cassent.

Ensuite, on crie au loup dans la bergerie !

Ghalem BOUHA

About -

comment closed