Premières victimes directes de l’autocratie du régime
By administrator On 12 août, 2018 At 01:48 | Categorized As Actualités, Caricatures, Infos_show | With 0 Comments

mouatana

A voir pareilles images de sang versé lors d’une manifestation des plus pacifiques, les simples mots sont incapables d’exprimer toute la rage, la colère et l’indignation que cette situation puisse susciter.

Je ne peux que reprendre  la poésie de Léo FERRE « La violence et l’ennui » pour illustrer cette même violence exercée par l’Algérie de Bouteflika contre ses élites.

Ghalem BOUHA

Des armes, comme un sourire de l’autre côté de la tête
Comme une façon de désarmer
Comme un chien qui vous aime
Des armes qui vous lèchent, qui vous sortent, qui vous
bercent
Des armes pour inquiéter l’inquiétude
Et puis le Code de la peur à distribuer
A tous ceux qui habitent avec la peur ou que la peur habite
Art. l J’ai peur
Art. 2 J’ai peur
Art. 3 J’ai peur
Art. 4 Où sont les toilettes?

About -

comment closed