Declaration du SNAPAP à propos du croissant rouge algérien
By salim On 21 mai, 2018 At 01:04 | Categorized As Actualités, Communiqués, Infos_show | With 0 Comments

benhabiles

D E C L A R A T I O N

Le département chargé de la migration du SNAPAP signataire de la pétition « nous sommes tous des migrants », auteur du rapport déposé à Genève au niveau du comité des rapporteurs pour les travailleurs migrants et les membres de leur famille en collaboration avec Euro Med droits et lanceur d’alerte concernant les expulsions des travailleurs migrants constate qu’après les deux menaces émises par le Wali d’Oran suite à nos dénonciations des expulsions collectives c’est le CRA qui a été chargé de donner le change en répondant à la pétition.

Le département des migrants du SNAPAP qui a eut à s’entretenir à Genève  avec le comité des migrants chargés du rapport Algérie, avec le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) et avec l’office international des migrants (OIM) sait que plus personne ne croient ceux et celles qui parlent au nom de l’Algérie et qui ne font que porter atteinte au peu de crédibilité qui lui reste car la vérité peut être caché tout le temps à certaines personnes ou un certain temps à tout le monde mais jamais à tout le monde et tout le temps.

D’ailleurs il suffit tout simplement aux autorités de laisser les observateurs Algériens (membres des syndicats qui s’occupent de cette question, membres des associations de défense des droits de l’homme et les journalistes) couvrir ces expulsions collectives pour s’assurer du « comportement respectueux des droits de l’homme ».

Le SNAPAP ne cessera pas malgré toute la répression et les menaces d’utiliser tous les mécanismes Onusiens de défense et d’alerte, ceux la même que l’Algérie a accepté en étant membre de l’ONU et en ratifiant les conventions internationales, que ce soit dans le cadre de la défense des travailleurs migrants, dans le cadre de la défense des droits de d’homme devant le conseil des droits de l’homme de l’ONU ou devant la commission de l’application des normes du Bureau international du travail (BIT).

Le discours sur la main de l’étranger ne trompe plus personne car la population sait que cela vient de ceux et celles qui ont fait de l’Algérie un grand marché ouvert aux marchandises des autres pays pour faire marcher leur économie, à ceux et celles qui achètent maison et résidence secondaire en Europe, à ceux et celles  qui ont des comptes en banque en Europe et à ceux et celles qui se soignent en Europe.

           Departement des migrants SNAPAP 

                                                                                                Faleh HAMOUDI            Tel : 05 42 69 29 46 – 07 71 42 97 75

 

About -

comment closed